Une Vraie Démocratie Brest jour 19.

Non au pantinage même artistique

Non au pantinage même artistique

Notes prises dans le feu de l’action, donc décousues. C’est fou comme j’ai apprécié ce débat.
Bon, c’est l’image que j’ai eu de l’AG, ce n’est donc pas un procès verbal officiel.
D’ailleurs si d’autres veulent faire leur compte-rendu, ils y sont invités.(en créant une discussion sur ce topic)
Bonne lecture et notez bien que ce sont des citations.
Vous pouvez les lire énergiquement à haute voix, çà fait du bien.

« La Démocratie réelle maintenant se serait une multitude d’assemblées comme nous ce soir, qui se réuniraient pour débattre et décider de la gestion de la cité. Sans leaders ni centralisme. Tout serait décidé sur le mode de la démocratie directe à l’unanimité. »

« Non pas unanimité mais une majorité, au moins significative. »
« L’idée est bonne de se rassembler pour discuter ensemble, car on nous a confisquer la parole. »
« C’est grave, à Brest on ferme les squats et quand t’as pas d’adresse t’es plus rien. Venir parler sur la place est intéressant. »
« Faire une action par rapport au sdf, comme un repas devant un endroit important de la ville, un bâtiment officiel, inviter les notables. »
« Tout le monde parle en même temps. » (l’apprentissage de la prise de parole partagée est difficile. En même temps, quand quelqu’un nous regarde depuis plusieurs jours et trouve le courage de venir parler, il faut le laisser aller jusqu’au bout, c’est trop bien pour tout le monde.)
« Dormir dans la rue! T’as même plus le droit avec les lois liberticides comme la LOPPSI. »
« C’est un problème d’organisation. » (je ne sais pas pourquoi j’ai noté çà.)
« Un sdf ne sert a rien et est insignifiant pour les politiques. »
« Manque d’action où on implique les élus. »
« On est dans une société de consommation où nous même sommes des produits. »
« Une rmiste trouve incroyable ce dédain vis a vis des rmistes et autres rsastes. Le mépris est incroyable envers ces gens là. »
« Les aides sont là pour que les gens la ferme. »
« La désobéissance civile est nécessaire. »
« En ces temps préélectoraux les politiques ne font plus rien que vendre leur salade. »
« Une proposition est d’écrire au maire. »
« L’alcool, quelqu’un distribue des photocopies de sensibilisation à la maladie alcoolique. »
« Il faut une adresse pour toucher le rsa. »
« Non, on peut être domicilié au ccas. »
« Pas vrai! »
« Changer le système c’est d’abord se changer soit même. »
« C’est trop dur d’entendre parler de milliards de dollars ou d’euros quand on survit à peine avec 450 euros par mois. »
« La surconsommation est nettement remise en cause. »
« Les produit comme l’iphone sont là pour aliéner les gens. »
« Oui mais ils servent  aussi à combattre le système. »
« Mais on pollue en les fabriquant. »
« La production est décidée par une minorité qui doit alors tout faire pour que les gens consomment ce qui a été produit. »
« Le capitaliste va vers une diminution du nombre des êtres humains. Peut-être que certains seraient heureux de se retrouver à seulement quelques millions sur terre. Ils se moquent bien des gens qui meurent de faim, au contraire! »
« En France on vivait bien dans les année 70. (D’après une personne qui arrivait à ce moment là de Pologne, elle trouvait très bien le confort d’alors, venant d’un pays sans eau courante). Pourquoi avoir encouragé un progrès qui au final nous a fabriqué un pays invivable pour bientôt une majorité de gens. »
« Il n’y a plus besoin de nous, les usines ne servent plus à rien en France, ce sont les pays à bas coût qui produisent et consomment. »
« Virer les objets inutiles pour commencer a changer le système. »
« On avait une meilleure vie plus simple avant et tout est parti en live avec la surconsommation due a la surproduction due au besoin de gagner du fric d’une minorité. Un besoin devenu une addiction, une maladie. »
« Les plus jeune se rendent compte que c’est n’importe quoi. »
« On est vampirisé par le développement technologique et on s’en passe très bien quand il n’est plus là. Certains n’ont plus la télé et s’en passe. »
« Attention à la remise en cause du progrès, il ‘est pas toujours inutile. »
« Choix de sa consommation. »
« La démocratie ne dépend pas du progrès. »
« Détournement de la démocratie directe, celle qui avait été prévue à la révolution française et qui devait donner la parole à tout le monde, a finalement été détournée par la bourgeoisie, celle qui nous a fabriquée le monde tout marchand où nous vivons. »
« La pollution s’est la parole car ceux qui parlent ne font rien. » (Là tout le monde se demande comment faire si on parle plus !)
« La parole pour dire je t’aime ! » (La voila la solution !)
« On étouffe la société avec la télé. »
« C’est décidé on prend les choses en main et on recommence la révolution. »
« Attention, avec la révolution. On peut revenir a l’anarchie. »
« Il y a l’anarchie qui est le moment où tout bascule pendant la révolution, on ne peut l’éviter. »
« Il y a aussi l’Anarchie qui est bien vivre ensemble sans dieux ni maître. »
« L’histoire se répète. »
« Ovale ou cercle pour l’assemblée, parce que là certains vont tomber dans la fontaine. » (Se demande -t’on car ce soir les gens arrivent petit à petit)
« C’est pas un mouvement révolutionnaire mais une volonté de se réunir partout pour prendre tous conscience de l’impasse dans laquelle les financiers et les élus nous conduisent. »
« La politique n’est pas un métier et ne dois pas se professionnaliser. »
« Nous faisons plus de la politique qu’eux en nous réunissant sur la place publique pour débattre entre nous. »
« Il faut relire la vie de la Grèce antique, élection de l’exécutif au tirage au sort… »
« Penser global, agir local. »
« Tout vient de la base. »
« C’est une évidence ! »
« Mais il faut les dire ! »
« Action ! Action ! »
« L’intérêt d’une installation de tente c’est de nous rendre visible par les médias. »
« Mais l’indépendance des médias n’est pas acquise, alors ? »
« A Paris ils vont dans les quartiers et on y croit, nous rapporte une personne de passage qui y était en AG action hier. »
(Paralysie des doigts de celui qui prend les notes sur son… smartphone! (devenu donc instrument de lute, le téléphone))
point non final, la suite à la prochaine réunion…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s